Octavener

Accueil > Webzine > Articles > Chroniques CD > CoreDump - 147 561 Chaos (2010)

CoreDump - 147 561 Chaos (2010)

lundi 17 janvier 2011 par octavener

CoreDump en est a son deuxième maxi, avec cette fois-ci le titre énigmatique de  147 561 chaos . Ne vous laissez pas intimider par cette suite de chiffre peu digeste, CoreDump ne s’est pas mis au mathcore, et nous ressert 4 titres toujours étiquetés « hardcore’n’roll ».

Côté son on a droit a quelque chose d’un peu plus brut de pomme. Toujours bien propre, mais moins lisse que le premier EP. Mention spéciale pour le son de basse, juste délicieux. Granuleux, cinglant, et puissant.

Pour ses compositions, je l’ai déjà dit, CoreDump est resté sur ses bases hardcore’n’roll, donc pas d’énorme surprise à ce niveau là. Moins d’accélérations et de chant hurlé, les compos sont plus axées sur le côté gras de la force, moins de vitesse, plus d’efficacité. Soleil Vert est une petite perle qui ne révolutionnera pas le hardcore, mais qui fait du bien par où elle passe, bordel.

Je trouve l’univers global du groupe beaucoup plus adulte que sur leur premier maxi, le son brut n’y est pas étranger, mais les compos et le visuel simple et réussi non plus.

Petite déception quand même pour le 4ème et dernier morceau Fuckin’ Species : en anglais. Le chant français est un atout que le groupe ne devrait pas sous-estimer, espérons que ce ne pas là l’annonce d’une suite, mais qu’une simple chanson, pas mauvaise soit dit en passant.

Y a pas a chier, c’est quand même du bon boulot dans l’ensemble, le son de CoreDump a su murir sans muter, et ça laisse présager du bon pour l’avenir du groupe.


Du son et des infos sur le site de CoreDump


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Octavener (Octavener)
Directeur de publication : Daniel B.