Octavener

Accueil > Webzine > Articles > Chroniques CD > Nauar - The End Of All (2006)

Nauar - The End Of All (2006)

vendredi 17 août 2007 par octavener

Après Spirit Of Enchantment et un 4 titres éponyme, Nauar pond une 3ème demo :
The End Of All, titre ma foi bien alléchant pour tout amateur de chaos musical. La 1ère piste démare sur un rythme survitaminé confirmant nos attentes, et une agréable surprise nous est réservée lors de l’entrée en scène de la voix de Nauar, chanteur guitariste du groupe : le bougre a troqué la voix grave et gutturale présente sur la totalité de leur précédente demo pour un chant aigu et criard, beaucoup plus Black Metal, mais sans oublier pour autant d’agrémenter quelques passages de son classique growl restant malgré tout efficace, le chant est donc plus varié ce qui n’est pas pour nous déplaire. Les arrangements au synthé se marient a la perfection avec le chant plongeant l’auditeur dans une ambiance très "fin du monde" preuve que le titre de la demo n’est pas seulement là pour faire bien.

Les compos s’enchainent, et c’est à base de blasts sur lesquels se greffent des riffs
simplistes et efficaces que Nauar construit sa musique, et si le tempo se fait parfois
plus doux, ce n’est que pour mieux mettre en valeur l’accélération qui va suivre.

Vous l’aurez compris, The End Of All est une demo bourine et speed, qui satisfaira les
plus énervés des headbangers. Black Metal oblige, la violence est de mise du début à la fin du Cd, mais contrairement à beaucoup de productions actuelles, Nauar ne livre pas de chansons de 6 minutes ou plus agrémentés de parties orchestrales, les compos offrent à l’auditeur 2 à 3 minutes de violence à l’état brut.

L’avant dernière piste, Glorification, sort un peu du lot avec un tempo nettement plus lent, la basse est plus mise en avant ce qui fait plaisir aux oreilles, cet instrument étant trop souvent délaissé dans ce genre de musique. La mélodie est soutenue et accrocheuse, mais l’atmosphère haineuse dont Nauar a le secret est au rendez-vous.

Ce 7 titres est donc une bonne demo, à réserver bien sur aux amateurs de musique violente, et même si l’on a parfois une impression de "déjà entendu" par rapport à leur précédent effort, pas de soucis, le groupe a du temps devant lui pour trouver de nouvelles sonorités à la fois violentes et surprenantes. Nauar est donc un groupe prometteur à suivre de près et avant tout à découvrir en live.

L’album est dispo gratuitement ici.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Octavener (Octavener)
Directeur de publication : Daniel B.