Octavener

Accueil > Webzine > Articles > Chroniques CD > The Balladurians - 7’ (2010)

The Balladurians - 7’ (2010)

mercredi 9 mai 2012 par octavener

JPEG - 80.3 ko

Hellvis chante et joue de la gratte, pendant ce temps juste à côté, Paul Memphis joue avec sa platine, ses claviers, et sa boîte à rythme. A eux deux, ils forment « The Balladurians », le groupe qui te colle une bonne droite. Concrètement, ça donne un duo de rock’n’roll au nom improbable, et avec un certain goût de l’auto-dérision et nos deux comparses ont eu la riche idée de foutre quatre de leurs chansons sur un 45 tours.

Ouais, mais quand même, pourquoi « The Balladurians », les types seraient-ils restés accros à notre bon vieux Édouard national ? Peut-être, mais pas seulement, et les Balladurians ont trouvé une façon bien coule d’exprimer leur nostalgie. Parce que soyons clairs, tous ces riffs là on les a déjà entendus (voire, c’est nos parents qui les ont entendus) et c’est pas la présence des platines qui va nous faire croire à un groupe de new-metal des années 90’, nonon, faut chercher plus loin que ça les origines du bordel, à l’époque où la guitare faisait « crrrrr » et où le chant faisait « aaaarrrgghh », vous savez, ce « aaarrrrggghhh » nasillard, à ne surtout pas confondre avec le « aaarrrgggghhh » guttural, trop moderne, trop vulgaire. Le résultat donne un truc que t’as l’impression d’avoir déjà entendu, dans la veine des Doors, mais en moins allumé, des Bérus, mais en plus Anglais (excepté le très bon « fondu au noir », chanté en français), et aussi dans la veine d’ACDC, mais en mieux (ouais je vais me faire jeter des pierres à dire des trucs comme ça, je sais, mais la vérité fait parfois mal, surtout aux puristes).

Je suis tenté de dire, heureusement que les Balladurians ont eu la riche idée de sortir leur galette sur vinyle, la même chose sur CD ou juste en dématérialisé, ça aurait méchamment perdu de son charme.

- Et alors en fait les Balladurians font du rock déjà maché et remaché, sur vinyle, et en plus ils s’appellent les Balladurians, ne serait-on pas face à un groupe de rock réactionnaire, du genre, c’était mieux avant, et tout le tralala ?

- Ouais, peut-être. Mais putain, si tous les réacs de la terre se donnaient des surnoms coules et prenaient leur guitare et faisaient des disques au lieu de nous les briser, comment on rigolerais ! (au moins comme à la fin de la face A)

La droite, ils nous la mettent, mais elle est bonne, alors ça va, on les pardonne.


Tu peux choper le disque chez Pagans Musica.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Octavener (Octavener)
Directeur de publication : Daniel B.